Monthly Archives

February 2016

Lifestyle

Gagnez de jolis cadeaux avec le magazine Happinez!

11 February 2016

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas proposé de gagner de jolis cadeaux sur Biobeaubon ! Je me rattrape aujourd’hui avec un concours en partenariat avec le magazine Happinez.

Si vous ne connaissez pas Happinez ce magazine est une petite pépite : des articles inspirants et des réflexions pour apprendre à vivre positivement. Au sommaire de ce numero 15 :  prendre soin de son karma, cuisiner au naturel, développer sa bienveillance, et faire du shopping durable.

Et vous commencez à bien me connaitre maintenant, tous ces sujets me parlent !

FullSizeRender(1)

 

Alors comment participer et surtout, quels sont les cadeaux ?

Sur Instagram, il vous suffit de poster une photo qui vous inspire la sérénité et l’apaisement, avec le #happyhappinez. Pensez à me taguer @biobeaubon et rendre votre profil public, pour que je puisse voir vos photos.

  • Lot 1 : Un magazine Happinez numéro 15, un tote bag, un agenda, un abonnement decouverte a Happinez (3 mois)
  • Lot 2 : Un magazine Happinez numéro 15, un tote bag, un agenda
  • Lot 3 Un magazine Happinez numéro 15, un agenda

 

Tirage au sort le 16 février, et je contacterais les gagnantes directement via Instagram.

 

Bonne chance et jolie journée a toutes (tous),

 

Anouchka

 

 

 

Japon, Tokyo, Voyages & Adresses

Mon city guide de Tokyo

8 February 2016

 

 

Après le premier article FAQ/ questions pratiques pour visiter Tokyo, je vous emmène à la découverte des principaux quartiers de la capitale japonaise.

Quels quartiers visiter? Où se promener? Quelle ambiance? Suivez le guide!

 

 

Visiter Tokyo autrement

Si vous voulez découvrir Tokyo sous un autre angle, mon bon plan, les visites gratuites avec un(e) guide retraité(e) par Tokyo Free Guide. Le service est proposé par le gouvernement japonais, qui propose des tours individuels de la ville par ses habitants. Nous avons passé une journée magique avec Yoshiko, 73 ans qui a repris ses cours de français à la retraite pour pouvoir accueillir les visiteurs des JO de 2020.

unnamed-3

Ebisu

Si vous visitez Tokyo pour la première fois, ou comme nous envie de découvrir une autre facette de la ville, foncez! Vous apprendrez des tas de choses sur la culture japonaise! Pensez à ramener un souvenir de la France, du vin, un livre en cadeau!

 

 

 

Shibuya 

Shibuya le quartier qui ne dort jamais, où se situe le fameux Shibuya crossing, cette intersection qui brasse des milliers de gens chaque jours. Pensez à faire votre photo devant Hachikō la mascotte de la ville!

Ce quartier vit aussi bien la nuit que le jour. La nuit, l’ambiance est électrique au milieu de tous les panneaux publicitaires et les écrans.

C’est l’endroit idéal pour se perdre dans les rues, faire du shopping  (ne pas rater la tour 109 pour se plonger dans la mode japonaise pour adolescents), et prendre un bain de foule au milieu de la jeunesse tokyoïte.

IMG_8829

Shibuya

Pour reprendre son souffle, un tour vers le Meiji Jingu, un temple qui fait office d’oasis au milieu du chaos ou au parc de Yoyogi, un parc magnifique où les runners croisent les ados qui répètent des chorégraphies et le dimanche matin des fans de rockabilly qui se retrouvent pour danser.

 

Pour flaner, direction Ometesando l’avenue qui regorge de boutiques et cafés, et qui vous emmènera à Harajuku, le célèbre quartier avant gardiste de petites ruelles bordées de boutiques originales, de cafés cozy et de restaurants sympa. Pour les végétariens, ne pas manquer Sakura Tei, un restaurant kawaii d’okonomiyaki, l’omelette japonaise que l’on garni (entre autres) de légumes frais. Et profitez en pour visiter Design Festa, un petit centre d’arts qui proposent des expos et des pop up stores originaux.

 

IMG_8831

Harajuku

 

A ne pas rater, la célèbre Takeshita Street le week-end, où les touristes et les adolescents se pressent pour faire le plein de souvenirs et gadgets dans les boutiques à 100 yens (le bon plan pour les accessoires cosmétiques), faire des photos purikura, et trouver des mignonneries kawaii.

IMG_8807

Harajuku

 

 

 

 

Shinjuku

Shinjuku est le coeur Tokyo, où se situe la plus grande gare de la ville. Le jour, ne manquez le parc de Shinjuku Gyoen (prévoir une bonne matinée) pour admirer les jardins à la japonaise, la tea house pour boire un matcha traditionnel, les lacs, les arbres, le calme au milieu de ville. Un endroit magique!

DSCF3726

Shinjuku Park

La tour de Tokyo Metropolitan Government Building, vaut le détour pour voir une vue panoramique de la ville et récupérer des guides à l’office du tourisme.

La nuit, perdez vous dans le quartier (chaud) de Kabukicho, pour découvrir les rues bordées de love hotels (hotels que les couples réservent à l’heure), les bars à hôtes et hôtesses. Kabukicho c’est un spectacle!

DSCF3606

Kabukicho

Pour les amateurs de yakitoris, direction Yakitori Alley, une ruelle à l’ambiance hors du temps qui propose de minuscules bars à yakitoris. Pour les végétariens, il est possible de demander uniquement des légumes! A visiter pour l’apéritif, pour se fondre dans la culture locale!

 

DSCF3592

Yakitori Alley

 

 

Asakusa

Asakusa est un quartier plus traditionnel, moins flashy, et célèbre pour le magnifique temple Sensō-ji et ses rues sublimes d’artisans et marchands de spécialités locales gâteaux à la pâte de haricot rouge, mochis…

Les jours fériés accueillent énormément de japonais qui viennent visiter le temple, pensez à vous renseigner pour assister aux visites traditionnelles.

DSCF3437

Asakusa

Pour les végétariens / vegans, le Byron Bay propose des menus vegan, des cafés au lait de soja/coco, et des gâteaux!

 

 

 

 

Ueno

Ueno est un quartier animé qui donne l’impression d’être resté dans le passé. Très populaire pour son parc et ses ruelles de petites boutiques et marchands de rues.

Le sublime parc de Ueno propose plusieurs temples à ne pas manquer, dont le célèbre Togoshu Shrine, qui est l’un des seuls temples à traduire en anglais la signification des portes bonheurs et souvenirs, le Kaneji Temple, et Kiyomizu Kannon Temple et le Bentendo Temple.

IMG_8369

Ueno Shrine

On y trouve aussi plusieurs musées comme le Tokyo Art Museum, le Tokyo National Museum, le Tokyo Museum of Nature and Sciences et le Shitamachi Museum.

IMG_8409

Ueno Park

Les jours de beaux temps, le bassin Shinobazu propose de faire du pédalos sur canards géants, activité typique et adorée des japonais.

Ueno est l’endroit parfait pour quitter l’effervescence de Shinjuku ou Shibuya et flâner autour des personnes agées qui viennent nourrir les chats, les canards, discuter et manger des bentos.

IMG_8373

Ueno Shrine

 

 

 

 

 

Yanaka

Si vous visitez Ueno ou Asakusa, pensez à visiter Yanaka, le repère des artistes et des artisans. On est loin des quartiers touristiques, dans une ambiance plus locale et authentique,et surtout j’y ai mangé un des meilleurs mochis de ma vie dans la rue de Yanaka Ginza.

DSCF3501

Yanaka

Yanaka Ginza, est la rue commerçante qui propose des stands de « fingers food », des marchands de thé, manju et de l’art traditionnel japonais. C’est ici que j’ai acheté des maneki neko (chats porte bonheur) faits et peints à la main.

Le cimetière de Yanaka vaut aussi le détour, avec ses décorations traditionnelles, les statues, et sa population de chats qui veillent sur les âmes.

 

 

Akiabara

Akiabara est une expérience à vivre et pas seulement pour les fans de mangas! Le quartier regorge d’immenses tours où chaque étage est dédié à un type de mangas. 

DSCF3511

Akiabara

Des milliers de fans s’y pressent chaque jour pour acheter, lire et revendre des mangas, figurines, et autres accessoires. L’ambiance est bruyante, électrique, et vous ne trouverez nulle part ailleurs ce spectacle!

A visiter le même jour que Ueno, Asakusa, et Yanaka.

 

 

 

 

 

Ginza

Ginza, le quartier des boutiques de luxes et des jolis restaurants et des clubs. Ginza c’est le quartier des lumières, à visiter en fin de journée pour voir les rues s’illuminer de néons. Direction la Chuo Dori Street, celèbre rue commerçante qui est interdite aux voitures le week-end d’avril à septembre.

IMG_8440

Ginza

Le quartier est idéal pour faire du lèche vitrine, visiter le centre commercial Marronnier Gate, la boutique de jouet Hakuhinkan, et les galleries d’arts.

De Ginza, vous pouvez rejoindre à pied la gare de Tokyo, la ballade vaut le détour entre les grands buildings et les boutiques. Particulièrement animé en sortie de bureau!

 

 

Shimokitazawa

Si vous avez envie de vous encanailler le week-end, direction Shimokitazawa où les tokyoïtes se ruent pour diner, boire des verres et aller dans des petites salles de concerts supporter la scène locales.

Le quartier est adorable, des petites ruelles qui s’entremêlent, des boutiques vintages, restaurants et cafés et quelques marques encore japonaises. Le quartier est plus indie que le grand Shibuya et souvent moins cher.

FullSizeRender

Shimokitazawa

J’ai passé la meilleure soirée à Tokyo dans une salle petite salle de concert le Cave BE, qui proposait une soirée (dès 17h) ska punk. Une véritable expérience à vivre et surtout un moment pour découvrir la scène locale et discuter avec des musiciens (et boire quelques Asahi).

 

Shibamata

Pour faire une pause dans l’effervescence de la ville, cap sur Shibamata à 1 heure de Tokyo. La ville est célèbre pour avoir été le lieu de tournage de « Otoko wa Tsuraiyo » super populaire au Japon.

Les japonais adorent se rendre à Shibamata, qui a été une de mes plus jolies découverte. L’endroit est calme, typique, avec ses petits restaurants et sa rue principale piétonne.

IMG_8526

Shibamata

Excellents mochis, dangos, dorayakis et daifukus à déguster chez les marchands de rues!

Le temple Shibamata Taishakuten est à ne pas rater, un de plus beaux temples que j’ai pu visiter à Tokyo, datant de la période Edo. C’est un véritable espace de vie, où les enfants côtoient les étudiants et les personnes âgées.

unnamed-2

Shibamata

Un petit détour par la rivière Edogawa pour se dégourdir les jambes et vous êtes prêts à repartir à Tokyo!

 

 

 

 

Nakameguro – Daikanyama – Ebisu

Mes 3 quartiers favoris à Tokyo! On y trouve beaucoup de cafés, et boutiques authentiques loin des chaînes parfois industriels que l’on trouve partout (dans le monde), merci la mondialisation.

Promenez vous le long de la rivière Méguro, et profitez en pour découvrir d’adorables cafés, boutiques et restaurants. On y trouve aussi pas mal de street-art.

DSCF3388

Daikanyama

Pour les vegans, un restaurant le Rainbow Bird Café qui propose une carte 100% vegan, et des gâteaux gluten-free dans une ambiance super cozy.

Du canal, direction Daikanyama, le quartier arty de Tokyo, où on déambule de ruelles en ruelles.

Boutiques tendances, vintages, café et restaurants, ici tout est à la pointe de la tendance.

DSCF3385-2

Mazesoba Mitsuboshi

Pour les amateurs de bières, la brasserie Spring Valley vaut le détour pour l’endroit et la bière brassée au yuzu.

Si vous aimez le chocolat chaud, le Queen’s Collection Chocolate café propose des chocolats chaud à la fondue. On choisi son chocolat, la teneur en chocolat, etc. et on se fabrique son chocolat chaud directement sur un mini appareil à fondue. Ou arrêtez vous dans le sublime Caffe Michelangelo, ses baies vitrées et sa terrasse pour prendre le soleil.

A visiter, Kyu Asakura House, pour découvrir une maison japonaise traditionnelle en tatami, et son petit jardin japonais. L’entrée coûte seulement 100 yen et la visite vaut le détour.

DSCF3393

Kyu Asakura House

A Ebisu, un tout petit restaurant le Mazesoba Mitsuboshi propose d’excellents plats vegan!

Pour les amateurs de bières toujours (je lève la main), le musée de la bière Yebisu propose une visite mais surtout un bar pour découvrir toutes les bières de la marque.

 

 

 

 

Roppongi

Roppongi est le temple des bars, boites … pour les étrangers! Une grande partie de la communauté expatriée habite à Roppongi, qui accueille aussi plusieurs ambassades.

Roppongi Hills peut être intéressante à visiter pour Tokyo City view et sa vue de la ville du haut de ses 238 mètres, les boutiques, restaurants…

Le musée Art Center Tokyo, et le Suntory Museum se trouve également à Roppongi.

 

 

 

 

J’espère ce ce city guide vous sera utile, et n’hésitez pas à partager votre adresse favorites en commentaire!

12509450_964129103675129_278947391536910107_n

Reno

 

Lifestyle

Retrouvez #mondefigratitude sur Twitter @defigratitude!

7 February 2016

 

Dans mon article précédent, je vous proposais de continuer #mondefigratitude tout au long de l’année.

Vous avez été nombreuses(eux) à avoir voté pour la création d’un compte Twitter dédié, et c’est chose faite depuis quelques jours!

Retrouvez tous les tweets tagués #mondefigratitude sur le compte @defigratitude!

 

Le principe reste le même, postez vos petits et grands bonheurs quotidien sur vos comptes Twitter avec le hashtag #mondefigratitude

 

N’oubliez pas que ce compte c’est avant tout le votre, celui de la communauté #mondefigratitude!

 

Merci à toutes(ous) pour votre participation,

 

Anouchka

 

 

Japon, Tokyo, Voyages & Adresses

Voyager à Tokyo, questions pratiques / FAQ

1 February 2016

 

 

De retour de mon deuxième voyage à Tokyo, je vous propose de découvrir le Japon à travers plusieurs articles. On démarre avec un article questions pratiques / FAQ, pour répondre à toutes vos questions et préparer votre voyage.

Rendez vous tous les lundis pour découvrir :

  • les visites incontournables et les bonnes adresses
  • la politesse et les faux pas à éviter avec les japonais
  • et un focus sur des accessoires cosmétiques japonais qui cartonnent en ce moment à Tokyo

 

 

 

Besoin d’un visa?

Non, avec un passeport français vous n’avez besoin d’effectuer aucune formalité préablable pour vous rendre au Japon.

Un passeport touriste de 3 mois vous sera remis à la douane, avec sorties autorisées.

 

Quand partir?

Toute l’année! Si l’été est humide et chaud, il reste plutôt agréable avec le chant des grillons en fond sonore. En été l’ambiance est électrique avec de nombreuses fêtes, et des gens dehors toute la nuit.

L’hiver est plutôt ensoleillé et sec, avec une bonne parka vous n’aurez aucun problème à passer la journée à vous promenez dehors. J’ai aimé le calme, et surtout une période avec très peu de touristes.

Et le printemps accueille la merveilleuse saison des cerisiers en fleurs et ses paysages enchanteresques … et son lot de touristes qui débarque au mois de mars et avril.

De manière générale, comptez une bonne semaine pour visiter Tokyo. La ville est immense et il y a de nombreuses choses à voir.

 

DSCF3511

Akiabara

 

Comment se déplacer?

Tokyo bénéficie d’un excellent réseau de métro qui permet de se déplacer partout rapidement. Il est par contre complexe la première fois de comprendre le système tokyoïte : il existe plusieurs compagnies de métro qui fonctionnent de manières indépendantes comme JR ou Tokyo Metro par exemple.

Chaque compagnie a besoin d’un ticket différent, faites attention de bien repérer sur le plan ou via l’application Tokyo Metro sur quelle compagnie vous allez voyager et si un transfert et nécessaire.

Les compagnies fonctionnent dans le mêmes stations, seul le ticket change.

Ensuite à vous de calculer si un pass est plus avantageux ou simplement au ticket. Le prix du ticket se calcule en fonction de la distance à parcourir, il vous suffit de regarder sur un plan (dispo en anglais). Toutes les stations sont annoncés en japonais et en anglais.

Si vous êtes perdus les employés du métro parlent parfois anglais et sont très serviables et présents pour vous aider.

Les bus sont pratiques et avantageux mais il est compliqué de les repérer si on ne parle pas / lis pas le japonais, et les taxis ne parlent pas souvent anglais, mais se révèlent pratique la nuit et à plusieurs.

 

Kabukichō

Kabukicho

 

Où et comment se loger?

Avant l’arrivée d’Airbnb, il était assez couteux de résider à Tokyo entre guesthouse bruyantes et hôtels couteux.

La meilleure option est de louer un appartement en Airbnb, qui vous permettre d’être autonome, et profiter pleinement du séjour. En plus vous bénéficierez souvent d’un pocket wifi (un wifi portatif) pour vous connecter partout, chercher des infos.

Dans le dernier appartement que j’ai loué, les services était encore plus agréables qu’à l’hôtel avec la liberté d’un appartement, et son confort ultra pratique japonais.

Ensuite, pensez à rester central pour éviter de devoir passer un temps monstre dans les transports. Les quartiers autour de Shinjuku, Shibuya ou Ueno sont parfaits pour se déplacer, profiter de la ville, visiter et avoir accès à toutes les lignes de métro facilement.

Pensez que les rues de Tokyo ne sont pas organisés comme aux Etats-Unis ou en Europe, il n’existe pas de nom de rues ou de numéros. Il peut être complexe de se réperer, d’où l’utilisation du pocket wifi pour accéder à une application plan.

 

Communiquer 

Si Tokyo accueillera les JO en 2020, Tokyo est encore une ville qui vit pratiquement exclusivement en japonais.

Les japonais ne parlent pas souvent anglais, et sont souvent un gênés de communiquer avec les touristes.

Les menus des restaurants ne sont toujours traduits ce qui peut créer des quiproquos, mais proposent souvent des menus avec photos. Sachez que les employés des Starbucks et autres compagnies américaines parlent anglais.

Par contre, les japonais anglophones sont toujours venus nous parler spontanément, ravis de communiquer sur leur boulot, ou leur ville.

Alors, pensez à retenir les mots de base : bonjour, au revoir, pardon et merci et de vous traduire quelques phrases comme « Avez vous des plats végétariens? »

 

DSCF3722

Shinjuku Park

 

 

Payer

Mon conseil : retirer des espèces à l’avance que vous changerez à l’aéroport ou dans un bureau de change. Pour éviter les frais exorbitants ou les boutiques et restaurants (ou le métro) encore nombreux à ne pas accepter de carte, le liquide reste la meilleure option.

Pour retirer de l’argent avec une carte internationale, pensez au 7/Eleven (supermarchés) qui proposent des distributeurs équipés. Les distributeurs ne prennent que les cartes japonaises, sauf indication spéciale.

 

 

DSCF3385

Ebisu

 

Manger végétarien / vegan à Tokyo

C’est ici que l’histoire se corse. La nourriture japonaise est loin d’être végétarienne ou vegan, et à moins de parler couramment japonais, il sera compliqué d’avoir un détail des plats.

Dans mon cas, je bascule souvent sur du végétarien plutôt que du vegan en voyage pour éviter de manger des onigiris prune pendant 3 semaines.

Il existe évidemment des restaurants vegan / végé, la liste est disponible sur l’appli Happy Cow, qui resteront l’option sure pour manger en toute tranquillité.

Sur le pouce, les combinis (petits supermarchés ouverts 24/24) proposent des onigiris, des noodles, des salades, des makis vegans…

En dehors de ces aspects pratiques, j’ai mangé de la nourriture saine et délicieuse pendant tout mon séjour. Pensez que Tokyo regorge de restaurants par milliers, et qu’il est aussi possible de manger de délicieuses pizzas, burger, plats indiens, patisseries, nourriture coréenne, pour varier de la nourriture japonaise. C’est ça aussi Tokyo, et vous le comprendrez vite!

 

 

Sécurité

Tokyo est une ville ultra sure. Très peu de crimes contre les touristes y sont reportés, et on se sent tout de suite en sécurité dans les rues de jour comme de nuit même dans les quartiers « chauds » comme Kabuki-cho.

Je n’ai jamais senti d’agressivité, même à 3 heures du matin en rentrant d’une soirée. Ensuite, comme partout : restez instinctif, respectueux, et ne tentez pas le diable.

 

 

J’espère que cette FAQ vous sera instructive! Nhésitez pas à poster vos questions en commentaires, j’essaierais de vous y répondre (ou de poser vos questions à mes amis sur place)! 

 DSCF3767

Anouchka