Bien-être

2 ans sans tabac! Comment arrêter de fumer définitivement ?

10 June 2015

Je viens de fêter mes 2 ans sans cigarette.

2 ans sans haleine de cendrier froid, de mains qui sentent le vieux mégot, de réveil avec des maux de têtes,  le teint vitreux et les cheveux et fringues qui sentent mauvais. Bref, je suis enfin libre! Tout le monde le sait, arrêter de fumer c’est un sacré combat, mais on s’en sort haut la main avec quelques astuces.

 

 

J’ai appris à aimer fumer

J’ai été la fumeuse classique, je dirais même la fumeuse française classique. J’ai commencé à fumer à 13 ans en colonie. Ma première cigarette je l’ai fumée un an avant. Avec le recul je suis scandalisée que l’on laisse fumer des gamins à partir de cet âge là sans interdiction. Non, en France on fume, et le tabagisme adolescent est finalement très toléré.

J’ai appris à fumer, d’abord une cigarette par jour en me cachant pendant quelques années, j’ai toujours détesté fumer le matin mais il fallait fumer devant le collège et le lycée ensuite, je me suis forcée à fumer seule le soir chez moi. Et un jour sans m’en rendre compte, j’avais besoin de fumer après manger.

A 26 ans, je ne savais plus boire un verre sans une cigarette (ou 10). Mais mon corps a progressivement rejeté le goût du tabac, et j’ai pendant 3 ans fumé uniquement quand je sortais. Le cercle vicieux : ne pas fumer pendant la semaine mais fumer un paquet de cigarettes le week-end.  Ces cigarettes là sont les pires à supprimer.

 

 

 

J’ai arrêté de fumer

En arrivant aux Etats-Unis j’ai décidé d’arrêter de fumer. Mon mari a pris la même décision ce qui aidait à ne pas se laisser tenter. Il faut remarquer aussi qu’en Virginie l’environnement est principalement non-fumeur, et j’étais loin de mes copains et de mes verres de rosé en terrasse. L’envie de cigarette à disparu chez moi très vite parce que je vivais loin de toute tentations.

J’ai remarqué quelques astuces simples pour ne pas se laisser tenter au début :

  • éviter l’alcool, il réveille un stimuli “allumer une cigarette” automatiquement au début. Votre cerveau a associé les deux gestes et a besoin de temps avant de dissocier les deux actions. L’envie passe très vite quand on résiste à la première pulsion.

 

  • éviter tout ce qui est trop salé, trop sucré, trop épicé : tous ces goûts réveillent les papilles qui demandent une cigarette pour se débarrasser de ce goût de “trop”. J’ai dit au revoir au nachos / soda pendant quelques temps.

 

  • ne pas s’entourer de fumeurs : simple à dire non ? Il faut commencer par des actions simples : on ne se pose pas à une terrasse pour qu’un(e) ami(e) fumeur allument des cigarettes, demandez lui de sortir pour fumer. J’ai aussi pris l’habitude au début de ne jamais accompagner un(e) ami(e), ce n’est pas dramatique d’attendre 5 minutes dans un café pendant que quelqu’un fume.

 

  • jeter tous ses derniers paquets de cigarettes, on ne garde pas de cigarette de secours, ou paquet planqué à la maison. Ne plus fumer, ce n’est plus fumer du tout.

 

  • s’accompagner au début d’une cigarette électronique sans tabac ou de gommes. Ca m’a vraiment aidé quand j’ai eu envie de craquer, j’ai passé l’envie avec le geste de tirer sur une e-cigarette à l’anis. Je m’en suis vite débarrassée, mais après 13 ans de tabagisme, on a besoin de se faire un peu aider.

 

  • avoir une application comme Quit Now! pour compter le nombre de jours sans tabac et l’argent économisé. Une amie me montrait qu’en 3 ans, elle a presque économisé 8000 euros. La somme parait énorme, et elle est motivante!

 

large

Etre déterminé(e) mais ne pas culpabiliser

Pour arrêter de fumer, il faut imprimer dans sa tête que “c’est fini, on ne retournera plus jamais au tabagisme”. Beaucoup de gens se justifient en disant qu’ils ne fument que quelques cigarettes, vous êtes fumeur(euse), et votre corps reçoit une dose régulière de tabac.

Comme quand on devient végétarien finalement, l’idée est de ne pas se dire “un dernier sandwich au poulet, quelques lardons ce n’est pas dramatique”.

Prenez votre décision comme une décision irrévocable. Evidemment, parfois on flanche, j’ai du fumer 2 cigarettes en 2 ans, pendant les 6 premiers mois. J’ai craqué et j’ai été dégoutée tout de suite, sans plaisir. L’envie de fumer met environ 6 mois / 1 an pour complètement disparaitre, pendant cette période on pense à fumer parfois. Il ne faut pas non plus se flageller, craquer ça arrive, mais il faut tout de suite se remettre sur des rails et apprendre à refuser une cigarette la prochaine fois.

great-american-smokeout-day (1)

 

 

 

 

Se faire aider par un thérapeute

J’ai des amis qui ont réussi à arrêter de fumer avec de l’hypnose ou grâce à l’auriculothérapie qui consiste à travailler sur des points d’acupuncture derrière l’oreille qui coupent le stimuli de l’envie de fumer.

Pour l’anecdote mon amie est passée d’un paquet de cigarette par jour pendant des années à … rien du tout! Du jour au lendemain, elle a arrêté de fumer. Et même le lendemain de la thérapie, quand tout le monde fumait autour d’elle, elle ressentait l’envie de fumer pendant quelques secondes, mais tout ça disparaissait aussi vite. 3 ans sans tabac, et sans aucune cigarette depuis, l’auriculothérapie lui a donc donné d’excellents résultats.

Si vous ne vous sentez pas de quitter le tabac sans assistance, pourquoi ne pas essayer de voir un médecin ou un thérapeute?

 

 

 

En 2 ans ma santé s’est métamorphosée 

Je faisais du sport même en fumant, et je pensais que mes capacités n’était pas altérées vu que j’allais à des cours de cardio sans soucis. Je me trompais. J’ai remarqué une sensation perpétuelle d’étouffement après avoir monté des longs (longs) escaliers près de chez moi, rien de grave 3 minutes pour reprendre son souffle. Même en fumant seulement le week-end quelques cigarettes.

Cette sensation à mis 1 an à partir, aujourd’hui je monte les mêmes escaliers en courant. Pareil pour ma récupération au sport, ma capacité à tenir plus longtemps, à courir, faire du vélo…

Mon corps a mis donc pris 1 an pour se débarrasser complètement du tabac. Et je n’ai aujourd’hui plus aucune migraines, de sinusites, ou rhino-pharyngites. Ma peau va mieux, mon corps va mieux, mes poumons sont sains. J’ai arrêté de donner de l’argent à une industrie véreuse, et de polluer la planète.

Je ne voulais pas culpabiliser plus tard de ne pas avoir eu la force d’arrêté de fumer et d’apprendre un cancer du poumon ou de la langue. 

Aujourd’hui j’ai même développé une aversion au tabac, j’en déteste l’odeur, et je suis devenue une non-fumeuse intolérante.

 

Donc, arrêter de fumer même après 13 ans c’est possible, avec de la volonté, de l’aide et de la détermination. Peu importe la méthode, mais on peut réussir à se débarrasser du tabac! Votre corps et l’environnement vous remercieront (et votre porte-monnaie aussi).

 

 

 

Quelles sont vos astuces et techniques pour arrêter de fumer?

 

 

keep-calm-and-quit-smoking-17

 

 

 

You Might Also Like

23 Comments

  • Reply Laura 10 June 2015 at 13 h 04 min

    Oh tu fumais ? Bravo pour ton arrêt 🙂
    J’ai arrêté de fumer ya 8 ans, bah en juillet ça fera pile 8 ans en fait 🙂
    J’étais une grande fumeuse, 2 paquets par jour, j’aimais ça et j’étais préparée à crever de ça. Disons que voilà, arrêté c’était pas mon but.
    Puis un jour, la personne qui allait devenir ma moitié m’a dit “écoute, toi et moi, c’est possible, mais ya un truc qui ne passera pas c’est ta copine la clope, donc tu as le choix, tiens, voilà le livre d’Allen Carr”.
    J’ai ris, j’me suis demandé si il ne se foutait pas un peu de moi et si un “bête” livre allait me faire arrêter…
    Je l’ai lu, j’ai adoré et avant même la fin du livre j’avais déjà commencé à ne plus fumer. 1 semaine après la fin du livre, j’me suis dit “Hey oh, p’tite clope là, j’ai mérité, j’ai fini le livre (déjà rien que cette phrase, mériter sa clope c’est juste débile, mériter de se tuer les poumons, en voilà un mérite), j’allume la chose et là… HOP par dessus le balcon (ok cette partie là on la raye c’était pas malin), ça m’a dégoutée !
    Depuis ce soir de juillet, je n’ai pas retouché à la cigarette, ni eu envie, de près ou de loin. Au contraire, je pense être devenue pire qu’une non fumeuse, ça me rend hystérique en fait, je vois rouge quand un fumeur me crache sa merde dans la figure dans les escalators du métro.
    J’ai JAMAIS eu envie de reprendre, je n’ai pas pris de poids et je n’ai pas été désagréable. La promesse d’Allen était vraie.
    Bon, sur moi ça a marché, peut être parce que j’avais aussi une autre motivation qui est l’amour de sa vie ? Je sais pas car au fond de moi, j’espérait qu’il me dise “ok fume c’pas grave”.
    Maintenant, après 8 ans, je me dis “mais comment j’ai pu fumer, comment peut-on faire ça en fait, ça m’semble tellement pas naturel comme geste.
    Je recommande ce livre, car même si ça ne marche pas, le livre est très bien écrit et ça fera bien son p’tit bonhomme de chemin un jour ou l’autre.

    • Reply biobeaubon 10 June 2015 at 16 h 46 min

      Mais oui, j’ai fumé beaucoup et longtemps 🙁
      On m’a souvent parlé du bouquin d’Allen Carr, j’ai eu pas mal d’échos très positifs là dessus. Toutes les méthodes sont bonnes, du moment que l’on arrive à fumer. Mais a un moment c’est ça, on a un déclic et c’est fini!
      Par curiosité je vais me le lire pour comprendre ce qui fonctionne quand même 🙂

      Je suis devenue horrible aussi, je me bouche le nez quand je croise des fumeurs, je gueule dans les concerts. Comment j’ai pu fumer si longtemps?
      Comme toi, pas de poids pris, pas de crises de nerfs, je savais pourquoi j’arrêtais, et je n’ai pas eu besoin de manger du sucre pour compenser! <3

  • Reply sissi 10 June 2015 at 13 h 22 min

    BRAVO, la santé est si précieuse..

    • Reply biobeaubon 10 June 2015 at 16 h 46 min

      MERCI tu as complètement raison 🙂

  • Reply Maïté DM 10 June 2015 at 13 h 25 min

    Hello,

    J’ai fumé pendant plusieurs années uniquement en soirée comme tu l’expliques : ne rien fumer la semaine mais le weekend au bar le paquet y passe. En dehors des soirées, je n’ai jamais trop aimé fumer. Puis je suis partie en Asie où je n’ai pratiquement pas fumé, sauf à la fin où j’ai fumé quelques cigarettes sans avoir vraiment envie et le goût m’a dégoûté complètement. Je ne sais pas si les cigarettes sont différentes là-bas mais depuis, même en soirée, je n’ai plus fumé tellement je trouve ça immonde.
    J’ai beaucoup de chance, car plusieurs personnes proches de moi sont fumeuses et je vois combien c’est difficile.

    Chouette article, car finalement ce n’est pas un sujet souvent abordé sur les blog 🙂

    • Reply biobeaubon 10 June 2015 at 16 h 48 min

      Merci, c’est un sujet mi-honteux dont on ne parle jamais.
      J’ai l’impression que quand j’arrêtais de moi même quelques semaines, les premières cigarettes étaient mauvaises mais je me forcer à fumer et le cercle reprenais.
      Mais le jour où j’ai voulu arrêter pareil, je n’ai pas senti de grand manque, on peut fumer longtemps sans être si accro (sauf quand on sort).
      Chouette que tu ai pu arrêter en tout cas, chapeau! 🙂

  • Reply Charlotte 10 June 2015 at 13 h 55 min

    Félicitations !!
    Moi ça fait 4 ans que j’ai arrêté, j’ai officiellement arrêté le 1er janvier 2011 – eh oui les résolutions du Nouvel An peuvent marcher parfois 😀 J’ai dû en refumer une ou deux après ça, mais c’est tout, et maintenant c’est inimaginable pour moi.
    Comme toi, je fumais surtout quand je sortais. Je pouvais fumer un paquet en soirée, facile.
    Mais je n’ai pas vraiment de mérite à avoir arrêté, ça a été très facile pour moi, je n’ai jamais été vraiment accro, avant d’arrêter complètement je pouvais traverser des phases où je ne fumais pas juste comme ça, je m’en fichais. J’ai surtout arrêté pcq mon homme ne supportait pas ça, mais globalement je m’en lassais déjà.
    Par contre, le truc fou c’est qu’encore aujourd’hui, quand je bois de l’alcool (spécialement de la bière dans un bar avec des potes lol !), j’ai envie d’une clope. C’est fou comme ça s’accroche les habitudes ! C’est hyper connecté dans mon esprit !
    En tout cas je suis maintenant devenue la plus anti-clope de France, je retiens ma respiration quand je croise des fumeurs dans la rue, je suis super chiante avec ça !! Et rien ne me met plus en colère que les gens qui vont s’asseoir à côté de toi à un arrêt de bus ou autre et allumer leur clope tranquille, ça me rend dingue ^^

    • Reply biobeaubon 10 June 2015 at 16 h 51 min

      Bravo à toi aussi 🙂
      J’étais dans le même cas, des phases sans tabac, parfois 2 ou 3 semaines et dans un bar avec un verre … je fumais automatiquement. Cette envie là a mis du temps à passer, même si parfois j’y pense encore, sans l’envie, mais juste le geste. C’est fou ce que ça provoque dans nos têtes!
      Mais je me lassais aussi de la clope.
      Et rien de plus intolérant qu’un(e) ex fumeuse, je me bouche aussi le nez dans la rue, ça m’agace 🙂

  • Reply Emilie - My Happy Yoga 15 June 2015 at 15 h 16 min

    Félicitations!!! C’est un combat que je mène au quotidien… avec mon mec! Un gros fumeur qui a déjà essayé mille fois d’arrêter. Je lui ai offert ce fameux bouquin “En finir avec la cigarette” qui l’a aidé à arrêter.. puis reprendre. Il s’est acheté une e-clope qu’il a utilisé… 2 fois! Bref, même si je n’ai pas de problème de ce côté, je peux comprendre à quel point c’est difficile.
    Le yoga fait également partie des techniques qui peuvent aider à arrêter. Certaines personnes de mon entourage y sont arrivées grâce à cette discipline. Tiphaine du blog roadtoyoga a d’ailleurs twitté aujourd’hui: J’ai initié mes parents au yoga, ils ont voulu arrêter de fumer dans les minutes qui ont suivi… 26 ans que j’essayais, merci #yoga!
    Je trouve ça excellent!
    Bref, encore félicitations pour ton courage et ta persévérance!

    • Reply biobeaubon 17 June 2015 at 10 h 48 min

      C’est fou comme se débarrasser de la cigarette est compliqué. Il y a aussi l’envie et la volonté, mais dans le cas de l’auriculothérapie c’est un traitement en une séance. Ca pourrait peut être l’aider?
      Le yoga est magique, et quand on se rend compte (parfois pendant la première pratique) que la respiration est la base de tout, on comprend que le tabac est incompatible!

      Merci pour ton message <3

  • Reply Emilie - My Happy Yoga 17 June 2015 at 16 h 47 min

    Je ne connaissais pas du tout l’auriculothérapie, du coup je me suis renseignée. ça peut être une idée en effet. Je lui suggérerai, merci pour le tip! Et oui il a aussi essayé le yoga avec moi, mais sans succès de ce côté là malheureusement! Mais il paraît qu’un bébé le ferait peut être renoncer… A suivre! 🙂

  • Reply Sabi 13 February 2016 at 16 h 29 min

    Grosse fumeuse, jai fait lauriculotherapie et jai plus aucune envie de fumer. C dingue jy crois pas ca a marche et jetais addict aussi au canna

  • Reply Jmarie 12 July 2016 at 13 h 35 min

    Salut
    Moi disons le clairement c’est l’annonce d’un cancer des poumons dans mon très proche entourage qui m’a fait arrêter . Ca calme direct.
    Là ça fait 17 mois d’arrêt du tabac et environ 5000€ d’economisés + meilleure santé.
    Toi le fumeur si tu passes sur ce forum , j’espère que tu y trouveras la force pour arrêter de t’empoisonner, je sais c’est très dur d’arrêter mais c’est faisable.
    -Pense à tes proches, famille, enfants, à l’argent économisé ..
    – N’attends pas que le pneumologue t’annonce un foutu cancer !
    Demain il sera trop tard , l’arrêt c’est tout de suite, là maintenant!
    Allez courage , beaucoup ont réussis , t’es pas plus naze que les autres!

    • Reply biobeaubon 21 July 2016 at 21 h 16 min

      Je n’aurais pas dit mieux! Et surtout BRAVO!

  • Reply Hypno180° 14 August 2016 at 15 h 51 min

    Salut !!

    Bravo pour avoir réussi à arrêter de fumer !!!! Mon astuce à moi pour arrêter de fumer a été aussi de pratiquer l’hypnose. J’ai un jour acheté une séance de mp3 d’autohypnose pour arrêter de fumer (voulant tester sur conseil d’amis) et ça a bien marché sur moi. J’en étais tellement satisfaite que je me suis reconvertie pour devenir hypnothérapeute. Ça m’a tenu à coeur ensuite d’aider les autres dans cette même problématique, du coup j’ai crée des séances d’hypnose guidées pour imbriquer les meilleurs méthodes pour moi pour aider les fumeurs à se libérer de cette dépendance. Après bien sur il y’a plein de pratiques possibles et chacun trouve ce qui lui convient, mais moi en tout cas je ne peux plus me passer d’autohypnose maintenant que je connais la pratique, même pour traiter d’autres aspects de ma vie. Au plaisir d’échanger. Mélissa

  • Reply Alex 27 September 2016 at 9 h 52 min

    Bonjour,

    Je suis tombé sur votre blog en faisant des recherches sur l’arrêt du tabac car j’ai moi même écrit un article sur le sujet.

    http://santadom.com/stopper-la-clope/

    Il parle de mon arrêt depuis deux ans et de la méthode qui m’a aidé.

    Si cela vous intéresse, vous pouvez en parler !

    Bonne journée

  • Reply Michael 17 October 2016 at 21 h 34 min

    Bravo pour cet article et les conseils qu’il contient.
    Félicitations pour vous êtes libérer de cette saleté.

    Pour d’autres info sur l’arrêt du tabac, j’invite tout le monde à venir visité mon blog : http://www.stoptabac.net
    et également à assister à la formation GRATUITE que j’ai mis en place, en s’inscrivant ici : https://formation.stoptabac.net/inscription-a-la-formation

  • Reply Fondation Ramsay Générale de Santé 3 November 2016 at 10 h 20 min

    Bravo pour ce bel accomplissement !
    Pour ceux qui tentent encore d’arrêter de fumer, faites-vous soutenir par la Fondation Ramsay Générale de Santé et ses deux opérations pour le Mois Sans Tabac : “J’arrête, je jette” et le Bot des Sans Tabac sur Facebook : http://ramsaygds.com/le-mois-sans-tabac
    En novembre, on arrête ensemble !

  • Reply Romane 23 February 2017 at 13 h 09 min

    Félicitation pour ce poids laissé dernière toi !
    Tout parait renouveau quand on arrête de fumer. Mais arrêter de fumer est encore plus facile depuis que les lieux publics sont devenue non fumeur !

    Continu sur cette lancée !

    • Reply biobeaubon 12 March 2017 at 21 h 57 min

      Et surtout quand tu es dégoutée de la cigarette, heureusement que les lieux publics sont non fumeurs d’ailleurs! Les terrasses sont déjà pénibles…
      Merci pour tes encouragements, bientôt 4 ans 🙂

  • Reply luce 21 March 2017 at 10 h 30 min

    Coucou,
    Moi comme beaucoup, j’ai commencé au collège, à 15 piges, pour être “cool” et me faire de nouvelles “copines”.
    J’ai fumé pendant 7 ans et j’ai réussi à arrêter à 22 ans en 2007 à l’aide d’un traitement par patchs. J’ai tenu 5 ans sans fumer, j’ai rencontré mon mari pendant cette période, lui même non fumeur, on s’est mariés en 2012, et allez savoir pourquoi, cette année là, en été, et un mois après mon mariage, j’ai replongé bêtement lors d’une soirée entre amis, allez une petite clope comme ça, ça ne va pas me tuer! Et hop!!! Retour dans l’engrenage………….. Et mon mari dépité, qui ne supporte pas la cigarette……..
    Un an après, je tombe enceinte, et décide de ne pas fumer pendant ma grossesse… un an sans tabac, reprise du boulot après le congé maternité, et hop rebelotte! Le stress du boulot…….. Depuis 2012, j’enchaîne les périodes clopes et sans clopes…
    Fin 2016, le RAZ LE BOL! Une collègue me parle de son expérience, depuis 8 ans, elle n’a plus touché à une cigarette grâce à l’hypnose.
    Je décide de prendre RDV….le 5/10/16.
    Je fais 2 séances.
    Aujourd’hui, 21/03/17, cela fera bientôt 6 mois que je n’ai plus touché à une cigarette. Je n’ai plus jamais eu l’envie en sortant du cabinet de l’hypnotiseur. J’ai fumé ma dernière clope avant la première séance, et depuis, plus du tout du tout l’envie de reprendre. Avant, j’avais toujours une envie intérieure qu’il fallait contrôler, maîtriser, maintenant, plus du tout! Je ne suis pas encore sauvée, car c’est tout récent et j’en suis bien consciente, mais je suis fière de moi. Et je ne veux plus retomber dans la spirale. Je n’ai pas grossi, et mon mari est fier de moi, tout comme ma puce qui va fêter ses 3 ans!

    • Reply biobeaubon 26 March 2017 at 11 h 07 min

      C’est super que l’hypnose ai fonctionné ! Sois forte, tu vas continuer à te débarrasser de cette saleté! Je suis sure que tu vas tenir bon, il faut vraiment faire attention de ne pas craquer surtout dans les premières années.
      Bientot 4 ans et je me demande comment j’ai pu fumer un jour, tant le geste me parait bête. Mais je reste sur mes gardes 🙂

    Leave a Reply