Browsing Tag

angleterre

Angleterre, Voyages & Adresses

Un week-end à Brighton, au coeur des Lanes

8 May 2017

 

Ma première visite de Brighton au printemps dernier m’avait laissé un gout d’inachevé. J’adore Brighton, un gout d’ailleurs à seulement 1 heure de Londres. On pourrait penser à première vue à une ville touristique et kitsch, cliché des bords de mer, mais pas du tout, Brighton est unique en son genre. La plupart des londoniens rêvent de partir habiter sur la côte, pour profiter de la douceur de vivre des villes côtières. Brighton a une âme, et ce deuxième séjour m’a permis de mieux découvrir cette ville créative et engagée, où les concepts innovants fleurissent à tous les coins de rues.

 

 

Se reveiller les pieds dans l’eau

Un week-end à la mer, c’est un condensé de vacances non ? Je rêvais de voir la plage de ma fenêtre et me réveiller les pieds dans l’eau (ou presque). Notre choix s’est porté sur l’Atlantic Seafront, sur la marina, un hôtel typiquement britannique, avec un accueil familial, un décor bucolique et une vue sur la mer qui ressemble à une carte postale. On était si bien tous les 3, perchés dans notre chambre au dernier étage, à regarder les vagues et les touristes. J’aime aller à l’hôtel avec mon petit bout me couper du quotidien, profiter des serviettes douces et des coussins moelleux, même si on finit toujours par partager notre lit et se réveiller aux petites heures du matin pour nourrir l’ogre. Mais au moins, j’ai pu voir le lever du soleil, et prendre un copieux petit-déjeuner.

Atlantic Seafront Hotel  : 16 Marine Parade, Brighton BN2 1TL

 

Les Lanes créatives et engagées 

Brighton accueille de nombreuses universités et ateliers d’artistes, et on ressent cette forte influence dans le choix des boutiques, cafés et restaurants. Alors oui, les boutiques traditionnelles du “high street” existent, mais j’ai découvert un tas d’endroits indépendants et originaux.

Les Lanes sont le coeur de Brighton, des petites rues piétonnes bordées de boutiques et restaurants. Je n’ai jamais vu une aussi grande proportion de restaurants vegans, à des prix super abordables. A notre arrivée, nous avons foncé déjeuner chez Loving Hut, toujours bon, simple et sain.

En face, on retrouve Vegetarian Shoes, une boutique de chaussures entièrement vegan, avec un choix incroyable de modèles. C’est assez rare de retrouver une boutique de chaussures vegan qui a pignon sur rue, même à Londres!

 

Et à 10 mètres de là, des falafels, plats coréens, du traditionnel britannique, ou de la cuisine fusion fusion, avec un joli “vegetarian” ou “vegan” sur l’enseigne. Un paradis culinaire! Promenez vous sur Gardner St, North Laine, ou Kensington Gardens pour trouver votre bonheur chez Iydea, Wai Kika Moo Kau, The Prince George…

 

J’ai adoré flâner dans les boutiques de tee-shirt désignés par des artistes locaux, chiner des cristaux, et feuilleter des BDs ou bouquins engagés. A Brighton on a pas peur d’afficher ses idées!

Après une bonne marche dans le centre de la ville, cap sur le Little Bird pour un tea time au soleil, avec un chaï latte délicieux et une part de gâteau vegan (choix gluten free également au menu) bien généreuse. Le choix compliqué fut compliqué avec le célèbre Cloud 9 juste en face!

 

Près de la Marina, nous avons déniché un bar très intimiste “The Plotting Parlour”, avec miracle : une musique calme (les bars et restaurants anglais sont souvent très bruyants) et des cocktails délicieux. L’adresse est cachée entre 2 ruelles, et mérite vraiment le détour pour sa carte et sa décoration soignée, mais toujours avec une ambiance “casual”.

 

Sortez un peu des Lanes pour découvrir Hibse, un supermarché qui prône le bonheur avant le profit! Chez Hisbe la qualité des produits, leur provenance et le bien-être des employés sont UNE priorité. Concrètement, on trouve de nombreux produits vegans, et surtout beaucoup de produits en vrac et sans emballages (en Angleterre, il est normal de trouver 1 poireau sous emballage plastique au supermarché). J’ai aimé le fait de trouver de la lessive liquide en vrac, avec un bidon réutilisable par exemple. Hisbe propose aussi un café et des patisseries! Rien de fancy, mais l’endroit est très inspirant!

 

Jolie découverte avant de partir, Eden Perfumes permet de trouver l’alternative vegan, naturelle et cruelty free de son parfum, ou en créer un sur mesure. J’ai adoré le concept, et mon cher et tendre a trouvé la version vegan de son parfum préféré, le résultat est bluffant, très abordable avec 100ml pour 12£, et le senteur tient longtemps. A noter que l’enseigne livre à travers l’Europe!

 

Little Bird : 16 Kensington Gardens, Brighton BN1

Cloud 9 : 15 Brighton Pl, Brighton BN1 1HJ

Loving Hut : 48 Gardner St, Brighton BN1 1UN

Vegetarian Shoes : 12 Gardner St, Brighton BN1 1UP

Eden Perfumes : 26 Gardner street Brighton BN11UP

The Plotting Parlour : 6 Steine St, Brighton BN2 1TE

Hisbe : 20-21 York Pl, Brighton BN1 4GU

 

 

Visiter Brighton avec un bébé ?

Si vous voyagez avec un bébé, sachez que Brighton est très accessible et kid-friendly. Nous n’avons jamais eu de soucis en Angleterre avec notre enfant dans les pubs, restaurants, ou cafés, au contraire, les serveurs/serveuses prennent toujours soin de nous trouver un endroit au calme avec la poussette. Concernant les hotels, pensez au fait que les hôtels traditionnels sont charmants, mais les chambres parfois petites et avec une douche. Les Lanes, mêmes bondées sont largement praticables avec une poussette. Le seul bémol ? Les trains au départ de Londres les week-ends fériés (ou ensoleillés) sont généralement bondés!

 

Des bonnes adresses ou souvenirs à Brighton ?

Angleterre, Voyages & Adresses

Londres city guide : Notting Hill, Westbourne Grove et Portobello Road

9 March 2016

Déjà plus d’un an que vis à Londres! Je commence à connaître à bien la ville, même si Londres est une ville immense qui ne s’appréhende pas vraiment comme Paris. Chaque zone (nord, sud, est, ouest) est une ville à part entière, qui renferme plusieurs villages.

Je vis près de Portobello Road où j’aime flâner et arpenter les rues. Notting Hill est l’endroit parfait pour faire des ballades et parcourir les rues bordées de maisons de toutes les couleurs.

 

3 quartiers à découvrir : Portobello Road, Westbourne Grove et Notting Hill Gate.

Mon conseil ? De la station Ladbroke Grove, remontez jusqu’à Portobello Road pour parcourir toute la rue, les rues perpendiculaires connues pour leurs maisons arc-en-ciel, bifurquez jusqu’à Westbourne Grove pour finir à Notting Hill.

 

Le quartier accueille le célèbre marché aux puces de Portobello le samedi, qui rend la rue difficilement praticable. Préférez le vendredi et le dimanche pour profiter de l’ambiance mais aussi du calme qui caractérise l’ouest londonien.

 

 

 

Portobello Road

Si la rue accueille beaucoup de monde du vendredi au samedi, le reste de la semaine est plutôt calme et réservé aux locaux. Au delà des quelques boutiques pour touristes, Portobello Road propose de nombreux restaurants, bar et boutiques originales.

Sweet Things : la nouvelle branche du célèbre café de Primrose Hill, qui propose des boissons chaudes (le matcha latte!) avec une grande variété de laits végétaux, des gâteaux sans gluten, et une carte de petit dej / encas. Ambiance cozy et jolie carte!

Makan Café : un restaurant malaysien très simple, cheap et vraiment délicieux. Une grande carte vegan et sans gluten. On y va pour la cuisine, moins pour la cadre!

Gails : Un bel espace clair et chaleureux qui propose des boissons au lait vegetal (un excellent chaï latte), et des gâteaux sans gluten.

Portobello Juice Cafe : un juice bar qui propose des cours de yoga au sous sol. Grande variété de jus, possibilité de déjeuner sur place, la déco est très peps, on est toujours bien accueilli!

Portobello Wholefoods : mon repaire! C’est un des rares magasins indépendants pour dénicher des produits organics et vegan. Il propose un très grand choix alimentaires et cosmétiques, compléments alimentaires et pas mal de produits frais (jus, salades, plats préparés). N’hésitez pas à demander conseils aux responsables qui sont toujours prêt(e)s à vous renseigner. Et les prix sont toujours moins chers qu’ailleurs.

London 🍭☀️ #london #londonlife #mylondon #london_only #explore #travel #uk #england #colors

A post shared by Biobeaubon 🍍 Wellness & travel (@biobeaubon) on

 

Portobello Organic Kitchen : un restaurant italien très agréable pour manger une pizza sans gluten. Tout est fait maison, les produits sont délicieux et le cadre soigné.

The Castle : l’institution de Portobello Road! C’est le pub le plus populaire du quartier. On y vient le dimanche en famille, le vendredi soir pour faire la fête ou le midi pour manger un morceau. Ne ratez pas ce bijou de pub anglais.

 

⚓️⚓️⚓️ Maison de marin. #nottinghill #london #londonlife #ldn #mylondon #england #streetart #house #travel #sailor

A post shared by Biobeaubon 🍍 Wellness & travel (@biobeaubon) on

The Electric Cinema : un cinéma où l’on regarde le film dans un décor magique, lovés dans de beaux fauteuils. Il est possible de diner pendant la séance. Pensez à réserver en ligne!

Holland and Barret : Il existe de nombreux HB à Londres: pour les amoureux de remèdes naturels, produits vegan, cosmétiques bio la boutique est un petit paradis!

 

 

 

Westbourne Grove

Westbourne Grove est souvent moins bondé que Portobello ou Notting Hill Gate, et pourtant on y trouve de très jolies boutiques et restaurants. Remontez Portobello Road jusqu’à Westbourne Grove pour découvrir une rue de boutiques de créateurs et jolis restaurants.

GBK Burger : Les meilleurs burgers! Chez GBK, il est possible de faire son burger sur mesure : avec ou sans fromage, bun sans gluten, bière sans gluten (Vagabond Pale Ale). Tout le monde peut y trouver son bonheur! C’est délicieux, le cadre soigné et les prix très correct.

 

 

Planet Organic : Dans le même esprit que Wholefoods, la boutique propose des produits organics, des cosmétiques, parapharmacie, produits vegan et sans gluten. Mais surtout un juice bar, une boulangerie, un restaurant pour manger sur le pouce et un café. Ne manquez pas Planet Organic où je trouve souvent des produits introuvables ailleurs comme les pizza fraiches vegan et sans gluten!

Banana Tree : La chaîne Banana Tree est un super bon plan à Londres. Au menu, cuisine asiatique fusion, un large choix vegan et sans gluten. C’est délicieux, assez abordable, et on peut y manger à tout heure de la journée. Curry vert, rouges, pad thaï, dessert au lait de coco, à ne pas louper!

 

 

 

Notting Hill Gate

Notting Hill Gate, le coeur du quartier. De la station pensez à arpenter Hillgate street et ses petites maisons de toutes les couleurs, et continuer la ballade vers Kensington High Street pour une virée shopping (et Wholefoods)!

Holland and Barret (voir plus haut)

Pizza Express : ne vous fiez pas au nom, Pizza Express est une chaîne de restaurant italien que l’on retrouve partout à Londres. Chaque restaurant à une atmosphère différente, et on y mange de très bonnes pizza avec option sans gluten, une pizza vegan mais possibilité de remplacer des ingrédients à la demande. Le bon plan? Regardez sur le site de Pizza Express pour trouver des offres très intéressantes!

Crussh : mon repère pour acheter une salade et un dessert sur le pouce : plats, salades, soupes et desserts vegan, toujours frais, que l’on peut accompagner d’un jus! Et les prix sont très doux!

Le Pain Quotidien : je ne vous présente plus le Pain Quotidien! Même je n’aime pas y déjeuner / diner, le restaurant est parfait pour un breakfast, un latte ou un gouter. Atmosphère cozy, et il est ouvert plutôt tard pour le quartier! Ne ratez pas le matcha latte au lait d’amandes!

Kyoto Gardens 🍁🍃🍂 #london #park #mylondon #japanese #nature #autumn #foliage #fall

A post shared by Biobeaubon 🍍 Wellness & travel (@biobeaubon) on

 

Holland Park : De Notting Hill Gate Station, remontez la rue pour arriver dans le quartier huppé de Holland Park. Le parc est un repère pour les habitants du quartier qui viennent se promener et faire leur jogging. Ne ratez pas le magnifique jardin japonais. Et le secret est que l’on peut traverser Holland Park pour aller de Notting Hill à High Street Kensington! 

 

 

N’hésitez pas à partager vos adresses et bons plans en commentaires pour alimenter ce mini-guide!

 

Angleterre, expatriation, Voyages & Adresses

6 mois à Londres, on fait le bilan?

5 May 2015

6 mois, déjà?  En novembre 2014, je prenais l’avion à Washington DC direction Londres pour commencer une nouvelle vie. L’occasion de faire un bilan, sur cette nouvelle expérience londonienne!

 

Love at first sight

Ou tout le contraire. Si venir en week-end à Londres me plaisait beaucoup, déménager dans la capitale anglaise à été plus compliqué. L’acclimatation Etats-Unis – Europe après 2 ans, était finalement un peu violente à gérer. En 36h, j’ai du apprivoiser une sensation de grand 8 (après 3 kilos d’ice cream) entre Washington, Paris et Londres.

biobeaubon

All Saints road

L’hiver, le temps maussade, un manque de repères, j’ai plongé dans la période d’acclimatation qui rime rarement avec “joie et allégresse”. Je vous rassure, ce moment est à peine court de quelques semaines, juste le temps de prendre ses marques et se sentir chez soi.

 

 

“When a man is tired of London, he is tired of life”

Londres est une ville immense, avec tous les avantages d’une grande capitale européenne: vie culturelle très riche, restaurants et boutiques, transports 24/24, facilité de voyager partout dans le monde avec 6 aéroports… Mais aussi par ses grands parcs et ses rues aux airs de village!

Greenwich

biobeaubon

C’est ce contraste qui rend la vie si agréable à Londres, une fois sorti des grands artères touristiques, les rues sont calmes, certains quartiers ont même un air de campagne, comme Hampstead Heath par exemple. Il est possible chaque week-end, d’explorer un nouveau quartier et de faire de nouvelles découvertes.

Par exemple, en un week end j’ai eu le temps d’aller faire du yoga à Camden, découvrir Primrose, Kentish Town, Hampstead Heath, les brasseries locales, et la jolie ville de Greenwich. Pas mal non?

 

 

Vivre un dépaysement à 2h de Paris!

La particularité de Londres, c’est sa proximité avec la France (2h de Paris en Eurostar), et pourtant la sensation d’un complet dépaysement. La culture anglaise, et les anglais en sont fiers, est complètement différente de la culture française. Ce qui pour moi en fait compromis parfait: être proche de ma famille tout en continuant une immersion dans un nouvel environnement anglo-saxon.

biobeaubon

Greenwich

J’ai du apprendre à dire “rubbish” et “cheers”, changer mon accent et mes intonations, éviter de dire “have a good one” à toute heure de la journée, et “thanks y’all” parce que non, ce n’est pas Nashville à Oxford Street.

L’accent anglais est joli, comme son humour qui consiste à faire des blagues 4e degrés sans laisser paraître une émotion à son interlocuteur. J’ai eu quelques frayeurs (et l’air stupide) au début.

 

 

“The land of embarrassment and breakfast” 

Les anglais sont pour moi des punks bien élevés (voir l’article Londres, 6 idées reçues). J’aime leur spontanéité, leur efficacité, et l’accueil moins rude qu’en France et plus honnête qu’aux Etats-Unis (non, le ton ultra mielleux des Américains n’est pas toujours honnête).

Dans le monde du travail, nos voisins anglo-saxons font une différence entre vie professionelle et personnelle: on aime travailler efficacement pour finir nos journées assez tôt et filer à d’autres activités: yoga ou pub, voir les deux pour les amateurs.

Le pub, ce temple de la culture anglaise: on s’y retrouve, pour boire une bière, papoter, jouer au Scrabble ou au Jenga, mais surtout prendre son temps.

IMG_4247

 

Au final, Londres semble être l’endroit où je me vois rester quelques années, avec une ville qui me ressemble: curieuse, dynamique, et hétéroclite… avant de repartir pour d’autres aventures! En d’autres termes: donnez moi une ville avec des studios de yoga, des restaurants vegan, et des brasseries locales et je suis comblée!

 

 

buzzfed

Cheers!

 

Anouchka

 

 

Angleterre, Lifestyle

Vrai ou faux? Londres et les anglais, 6 idées reçues.

22 April 2015

Pour reprendre une publicité de détergent ménager (mais lequel?) « Moi, vous savez, je suis comme saint Thomas, je ne crois que ce que je vois ». Et ceci est valable pour tout: les relations entre être-humains, les faits divers, les voyages, la nourriture (quoique ça se goûte).

Je chéris une catégorie de la population qui ne croit que ce qu’elle voit à la télévision et sur Internet. Et quand je dis Internet, je dis seulement les chapeaux des articles, après c’est du bonus. Parlons donc de Londres et des anglais: il existe mille et une (si peu) idées reçues sur cette ville et cette population. 

 

biobeaubon.com

biobeaubon.com

Les anglais sont snobs.

FAUX, les anglais sont terriblement simples et cools. En quittant la France, je me suis rendue compte que les Français et particulièrement les parisiens étaient ultra-snobinards. A Londres, tout le monde est plutôt cool: tu peux sortir en pyjama au supermarché (ok), décider de t’habiller, te teindre les cheveux et te maquiller uniquement en bleu azur (ok, et vu à Soho), sortir de ton travail de performeuse Drag Queen et avoir la flemme d’enlever ton costume (ok, Covent Garden).

Les anglais sont facilement abordables, souriants, (comme les américains) merci la culture anglo-saxonne.  Ici il n’y a pas de règles, donc chacun y va de sa petite excentricité, et tout ce petit monde se mélange très bien.

Je vais casser un autre mythe, les anglais sont bruyants: téléphoner dans le bus, parler dans le train, c’est aussi toléré.

 

biobeaubon.com

biobeaubon.com

 

 

Les anglais sont bien élevés.

VRAI, les transports Londoniens sont aussi performants que le métro parisien ou new yorkais. Sauf que je n’ai jamais vu de bousculades, insultes ou autres gentillesses. J’ai vécu le summum de l’angoisse dans les transports: le train bloqué un lundi matin 3 HEURES sur les rails. Tout le monde a vite compris qu’à part patienter, rien n’était possible et le wagon est resté calme et courtois. Je me déplace souvent en France et traine toujours une valise bien lourde: il y a toujours quelqu’un pour m’aider dans les escaliers (sans partir avec la valise, c’est gentil).

En bref, pas de regards « chaussures » pour éviter la femme enceinte et la personne âgée, de roulé-boulé pour prendre la dernière place assise ou de grillage de place dans une file d’attente.

 

Les anglais sont alcooliques.

VRAI, les comme les américains ont une conception du travail différente: travailler plus tôt, très vite, efficacement et se défouler ensuite. Ce qui pour beaucoup de gens veut dire « aller au pub en fin de journée ». Le pub c’est un moment social pour échanger avec ses collèges, retrouver ses potes, voisins… A Londres, on boit tôt et le spectacle des gens ivres morts dans le métro un vendredi/samedi soir existe vraiment (soir = 18h). Si vous poussez dans le Berkshire, la grande cannette de bière dans la rue est monnaie courante dès 16h30.

Capture d’écran 2015-04-21 à 21.06.21

 

Londres est une ville dangereuse.

FAUX, c’est au contraire une ville plutôt sure! Londres est une ville Loft-Story, filmée 24/24 avec la CCTV (ensuite il y a eu une loi autorisant les pauvres lofteurs à gagner 2h de répit). Tout le monde se déplace en bus le jour et la nuit, marche tranquillement une fois la nuit tombée, et les femmes sont moins craintives pour prendre l’air le cuissot découvert et le torse au vent. Le choc des cultures surprend souvent pendant un voyage en Eurostar: St Pancraas VS Gare du Nord.

 

La nourriture anglaise est mauvaise.

FAUX, si on considère les restaurants anglais de manière générale. Pour les vegans, l’english breakfast est souvent très bon, la jacket potato est difficilement loupable (une pomme au four en même temps…), les beans tomates délicieux. Ensuite Londres est une ville cosmopolite où tout le monde a un accent. On y mange thaïlandais, indien, italien, espagnol, japonais, vietnamien, français… Les restaurants sont en général de très bonne qualité et il y en a pour les prix. En comparaison aux bistrots français où le surgelé est roi (drame parisien), Londres ne se porte pas si mal!

 

biobeaubon.com

biobeaubon.com

A Londres, le temps est toujours moche.

MI-FAUX, le temps est souvent semblable au temps parisien avec la particularité que le Royaume-Uni est île et que le temps peut changer 4 fois dans la journée. J’oserais même le « Dans Grande-Bretagne il y a Bretagne » pour résumer la situation. Donc non il ne fait pas moche à Londres tous les jours, point du tout, le temps est plutôt agréable et plutôt doux!

Evidemment, tout ceci est à prendre au second (4ème degrés anglais). Mais la meilleure manière de tordre le cou aux clichés est quand même de venir passer quelques jours en Angleterre!